Internet des choses à la maison : état des lieux et innovations à surveiller

L’Internet des choses, mieux connu sous le nom d’Internet of Things (IoT), fait jaser ces temps-ci. Il faut dire que la réalité virtuelle et augmentée ont été abordées sous tous leurs angles, d’où l’intérêt pour cette tendance à surveiller. Plus sérieusement, qu’est-ce que l’Internet des choses ? Le nom le dit. Il s’agit de choses (autres que les typiques ordinateurs et téléphones intelligents) connectées au Web : voitures, électroménagers, éclairage, etc. Pour une description détaillée du phénomène et du jargon qui va avec, je vous recommande cet article de Business Insider : What is the Internet of Things (IoT)?

Peut-on s’attendre à ce que l’Internet des choses devienne la norme ? D’ici 5 ou 10 ans, nos maisons seront-elles connectées à part entière ? eMarketer vient de publier un rapport sur l’Internet des choses pour les maisons connectées dressant un portrait de la situation, et présentant quelques innovations à surveiller…

L’Internet des choses chez vous et moi ?

Selon eMarketer, le marché des maisons connectées en est encore à ses débuts. De plus en plus de consommateurs sont à l’affût des nouvelles technologies pour connecter leur maison et considèrent les adopter. Par contre, seulement une minorité l’ont fait à ce jour. 12% des internautes utilisent déjà l’Internet des choses à la maison et 33% disent qu’il est très probable qu’ils investissent à ce niveau prochainement :

Probabilité d'adoption

Présentement, c’est en Amérique du Nord que le marché de l’Internet des choses est le plus développé. En 2020, on peut s’attendre à ce que 35% des foyers nord-américains utilisent l’internet des choses chez eux. C’est 46 millions de maisons connectées. Aux États-Unis, les internautes connectent principalement des appareils de divertissement. Eh oui, si vous avez une télévision intelligente (smart TV) connectée au Web, vous utilisez l’Internet des choses ! Au niveau des dispositifs de contrôle, ce sont surtout les thermostats, l’éclairage, les haut-parleurs et les systèmes d’alarme qui sont connectés dans les maisons des internautes américains :

Appareils que possèdent les internautes américains

Innovations en matière de maisons connectées

Le Millennial moyen a probablement déjà oublié qu’il existe des télévisions qui ne sont pas connectées – pas d’effet WOW ici, mais l’Internet des choses va beaucoup plus loin que cela. Dans son rapport, eMarketer présente quelques innovations pour les maisons connectées du CES 2017 (événement technologique d’envergure à Las Vegas). Elles sont assez impressionnantes et pourraient bientôt faire partie de notre quotidien.

En voici quelques unes que j’aimerais bien avoir chez moi…

Réfrigérateur Family Hub 2.0 de Samsung

Ce réfrigérateur du futur répond à la voix et est rattaché à une application mobile. Il vous permet de voir ce qui se trouve à l’intérieur sans l’ouvrir, et vous aide à gérer votre liste d’épicerie, voir des recettes, communiquer avec les membres de votre famille et même vous divertir. Il n’y a plus d’excuse pour acheter un produit en double, oublier un ingrédient pour le souper ou passer un coup de fil dans les allées de supermarchés.

Family Hub 2.0

Source : Jebiga

Brosse à cheveux connectée au Wi-Fi et Bluetooth de L’Oréal

Cette brosse à cheveux connectée est équipée de senseurs et d’un micro permettant un suivi rigoureux de vos habitudes de brossage de cheveux. Elle peut mesurer la force avec laquelle vous touchez votre cuir chevelu, détecter l’humidité, savoir si vos cheveux son endommagés (et comment), et leur attribuer un « score de qualité ». Ultimement, la brosse fait des recommandations de produits capillaires personnalisées.

Brosse à cheveux connectée

Source : CNBC

Bar à vin connecté D-Vine

Ce produit est en quelque sorte une machine à café Keurig pour le vin. Elle vous suggère des accords vins et mets, ajuste la température selon le type de vin (rouge, blanc, chardonnay, pinot noir, etc.) et distribue du vin dans de petites bouteilles équipées de puces RFID. Grâce à l’intelligence artificielle, l’appareil analyse votre consommation de vin, vous propose des vins et vous permet de les commander en un clic.

Bar à vin connecté D-Vine

Source : VentureBeat

Pourquoi n’avons-nous pas tous un bar à vin connecté ?

Les innovations comme celles décrites ci-haut sont assez attrayantes, et elles sont loin d’être les seules dans leur genre. Par exemple, ce dispositif qui vient d’être mis en vente reconnait qui entre dans votre maison, et peut même vous envoyer une alerte lorsque quelqu’un arrive ou ne rentre pas à l’heure prévue. Ce type de produit a de quoi plaire aux consommateurs qui aiment particulièrement l’aspect pratico-pratique et sécuritaire de l’Internet des choses. Pourtant, peu l’ont adopté à ce jour. Selon eMarketer, plusieurs freins contribuent à ralentir l’adoption de ce type de technologies.

La confidentialité et la sécurité sont les éléments les plus importants. Le fait que ces objets sont « toujours connectés » peut être inquiétant pour certains consommateurs. Tout le monde n’est pas chaud à l’idée de se sentir observé par son réfrigérateur. Comme toute innovation, l’Internet des choses peut aussi sembler complexe à utiliser. Personne n’a encore l’habitude de consulter un sommelier digital vivant à l’intérieur d’une machine à vin… Finalement, ces objets sont assez dispendieux, ce qui est normal dans un marché au stade de l’adoption précoce (early-adoption). À lui seul, ce dernier point est suffisant pour décourager un grand nombre de consommateurs.

Que pensez-vous de l’Internet des choses ? Fait-il partie de votre quotidien ?

 

Source : Petrock, V. (2017). « The Internet of Things for Smart Homes: Voice Control Hastens Adoption », eMarketer, rapport.